Un poêle de masse ou poêle à inertie est une solution écologique de chauffage au bois  de votre habitat. Ce système qui a évolué pendant des millénaires est maintenant arrivé à maturation de sorte à garantir de bons rendements et un confort d'utilisation non négligeable.

Le principe du poêle de masse est assez simple et peut se résumer en trois étapes:

1- Faire un feu très vif (excés d'air) pour garantir un rendement optimum:

Pour un feu très vif il vous faut du bois très sec et de fortes entrées d'air. Une entrée d'air en haut du foyer principal facilitera la combustion des gaz (post combustion) lorsque le foyer atteint une température suffisante (~600°C). Le modèle finlandais comporte également une deuxième chambre de post-combustion juste au dessus du foyer principal. La postcombustion s'effectuera dans cette chambre durant une partie de la flambée. La communication entre foyer et chambre de postcombustion s'effectue par un goulet d'étranglement dont l'angle de 60° favorise le mélange air/gaz (effet venturi)

2- Accumuler un maximum d'énergie dans la structure du poêle:

Cette accumulation se fait dans le matériau de construction du poêle. En l'occurrence la brique réfractaire pour les parties les plus chaudes, ainsi que le matériau choisi pour l'habillage du poêle. Le principe est d'avoir des matériaux de forte éffusivité thermique pour la partie en contact avec les hautes températures. Ceci garantira un bon "captage" de calorie. De plus, l'architecture même du poêle va favoriser ces échanges en rallongeant le parcours des fumées par des canaux latéraux voir un banc ou un canal arrière. L'objectif est de sortir des fumées les plus froides possibles. Avec des températures de foyer de plus de 600°C, il n'est pas rare d'avoir des températures de fumées à 150°C en sortie de cheminée, preuve que l'énergie a bien été capturée. En fin de flambée, une trappe de fermeture du conduit de cheminée permet d'emprisonner toute cette énergie dans le poêle.

3- Restituer cette énergie en continu principalement sous forme de rayonnement IR:

Une fois l'énergie emmagasinée et emprisonnée dans le poêle, celui ci va la restituer par rayonnement à l'interieur de la maison. Cette décharge sera facilitée par de grandes surfaces d'échange, ce qui explique en partie l'aspect massif des poêles de masse. Les températures de surface assez faibles du poêle de masse permettent de comprendre pourquoi le rayonnement (ondes énergétiques) prend le pas sur la convection (courant d'air chaud). Un poêle de masse bien conçu pourra rayonner efficacement 24h après une flambée de 1h30 (15kg de bois). Due à sa capacité de rayonnement à 360°, une position centrale dans l'habitat est préférable pour une meilleure efficacité.