Enfin de retour sur le blog après une longue absence...
Une  journée de plus et c'est les BTC qui se montent. Photo048
Tout d'abord, j'emballe le PDM dans du carton
récupéré dans une poubelle. De grands cartons d'emballage de vélo. Idéal pour les dimensions. Cette couche de carton permet de désolidariser le coeur de l'habillage, étape indispensable étant donné les différence de température et donc de dilatation des deux parties.
Une fois le carton fixé avec un minimum de scotch, reste à monter l'habillage.
Un habillage en BTC (stabilisées à 10% chaux, dimensions 30*10*7 ) permettra de garder une bonne inertie avec des températures de surface pas trop importantes.
Pour la découpe, pas de problème. C'est en général au marteau burin (1 coup sec) ou à la disqueuse pour les coupes les plus précises (attention la poussière).Photo000
Le mortier utilisé est composé de terre tamisée, de sable et de chaux (40%, 40%, 20%). C'est un régal à manipuler.
Le bas du poêle avec ses 3 ouvertures et la porte est la partie la plus complexe. Un fois au dessus, ça va vite, très vite.
Après deux demi-journées, voila l'avancement du travail.

Pour la couche de finition, je pense récupérer de la terre rouge, y ajouter des fibres et faire un enduit sur les BTC.

Le temps presse, l'hiver arrive ...