Après quelques vacances, me revoici à l'attaque pour avancer un peu le poêle avant les grands froids. Trois grands thèmes au programme de la journée:

14_me_Commande_trappes1Tout d'abord la pose d'un système de contrôle de la trappe de bypass (2ème chambre). Pas trop de commentaire, voir la photo ci-jointe. Cette trappe restera fermée la plupart du temps. Son ouverture permettra d'augmenter le tirage en phase de démarrage, voir de sortir directement dans le conduit sans passer par les canaux, ce qui peut servir en intersaison.

Ensuite, vient la phase de fermeture du poêle. Deux dalles préparées durant l'été vont être posées sur un lit de laine de roche. 14_me_Commande_trappes2L14_me_Dessuses deux morceaux sont collés au réfrajoint. Une saignée est faite en partie haute de ce joint, afin d'accueillir la commande de damper (trappe haut cheminée). Un dallage de briques coiffe le tout pour garantir étanchéité et inertie.

Dernier point, la commande de trappe du haute de la cheminée. Un petit tour sur le toit pour fixer le câble qui va descendre dans le conduit. Restait alors à trouver un système de commande pas trop vilain.

14_me_Commande_trappes22

14_me_Commande_trappes23Je récupère une poignée style provençale (losange), un tube de fer creux et un tube de fer plein qui coulisse à l'intérieur du premier. Le tube creux est fixé sur sa partie basse dans la saignée avec du réfrajoint. Les cotés et la partie haute sont couverts de laine de roche pour absorber les dilatations. Un système de butée/goupille permet de bloquer en position ouverte ou fermée. Le principe est assez simple, On part de la position ouverte, après une rotation de 180°, on est fermé. Pour les soudures, c'était pas simple, voir limite chiant mais bon, ça marche. Voici quelques photos pour illustrer.